LiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPo Passerelle – Aubépine | LiPo . |Construire sobre|

Passerelle – Aubépine

Nous sommes ici dans un des plus anciens et pour nous, le plus réussi, des quartiers sociaux de la reconstruction à Chalon-sur-Saône : Les Aubépins.

Un ponton et une passerelle sur le plan d’eau existant,  étaient proposés par le paysagiste  chargé de la  réhabilitation du parc public situé au centre du quartier. L’OPAC de Saône et Loire, maître d’ouvrage, nous a confié la conception de ces deux constructions qui allaient être réalisés par des jeunes en réinsertion.

Nous avons proposé des modules simples,  qui se répètent pour former au final des ouvrages assez diversifiés. Nous avons voulu offrir aussi des usages complémentaires (assises sécurisantes par exemple) sans que la réalisation ne se complexifie.

L’ensemble est réalisé en chêne (local) non traité, le maître d’ouvrage ayant bien compris notre refus d’utiliser des matériaux exotiques ou des traitements chimiques, qui plus est dans ce cadre « aquatique » où l’on vient se frotter à des éléments naturels.



Les acteurs



On aperçois ici à gauche, le bout de la passerelle, sur l’image de l’exposition
''Les Trente Glorieuses à Chalon-sur-Saône''

Jusqu'au 30 mai 2020 - Espace Patrimoine

LiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPoLiPo