Véranda – Sarrazins

Ce projet visait à créer un sas coupe-vent, en extension d’un pavillon, pour protéger l’entrée en façade Nord. La demande n’était donc pas celle d’une pièce à vivre, mais celle d’un élément de protection, qui devait limiter au maximum les pertes de luminosité naturelle. Il était aussi demandé d’améliorer l’intimité intérieure. La réponse architecturale a été de proposer un toit vitré, dont les structures planes, en acier de couleur claire, jouent le rôle de réflecteurs et contribuent ainsi à dynamiser la lumière naturelle vers l’intérieur. Le toit est porté par des claustras faisant face aux fenêtres, devant servir aussi de supports pour une végétation grimpante. On a fait alors l’économie de menuiserie verticale, les éléments verriers étant posés bord à bord. La construction reste faite de matériaux sains et recyclables : l’acier galvanisé et le verre. Elle fait référence au jardin (acier galvanisé, plantes grimpantes…) et à la maison dans le travail de proportion et en suivant la trame des percements qui étaient à protéger.